Conférences

Objets connectés : gadgets ou progrès ?

Montres, brosses à dents, télévisions, vêtements, poupées, voitures, ampoules, thermostats, aspirateurs, pots de fleurs, assistants domestiques… Les objets connectés sont partout ! Déjà présents dans le monde professionnel, leur utilisation « grand public » se démocratise depuis quelques années déjà.


Mais de quoi parle-t-on ? D’un objet disposant de composants électroniques lui permettant de communiquer avec un réseau, Internet par exemple. Il devient dès lors possible de récupérer des informations qu’il a enregistrées ou encore de le contrôler à distance. Potentiellement, tous les objets peuvent donc devenir connectés. Et leur développement est logiquement facilité par l’utilisation massive des smartphones et tablettes.


Qui les utilise ? Pour quoi faire ? En France, la majorité du marché des objets connectés concerne les appareils électroménagers et la maison connectée (domotique) : pilotage du chauffage, de l’éclairage, des alarmes, des volets et des serrures, etc. Mais en réalité il en existe une multitude impressionnante.


Le monde des objets connectés ne saurait impunément échapper aux reproches qui lui sont faits. À commencer par leur sécurité informatique pas toujours à la hauteur, leur caractère intrusif au regard du respect de la vie privée et leur impact environnemental.


Un vêtement connecté est-il un gadget ou un progrès ? S’il divertit quelques amis en changeant de couleur ? S’il mesure les performances physiques d’un footballeur de haut niveau en vue de gagner la coupe du monde ? S’il aide à sauver la vie d’un travailleur isolé en danger ?

Face à cette avalanche d’objets numériques, juger de leur pertinence, c’est juger in fine les usages qui en sont faits.

L’intervenant, Monsieur Yves Zieba, explorera ainsi les objets connectés à travers plusieurs exemples concrets afin de mieux comprendre cet univers.


Monsieur Yves Zieba est entrepreneur à Genève, spécialisé en stratégie agile et en innovation ouverte, mais aussi enseignant, conférencier, mentor de start-up et acteur impliqué dans le monde associatif des deux côtés de la frontière. Il fait partie du conseil consultatif de l’incubateur d’innovation sociale suisse Softweb.


La conférence s’inscrit dans le cadre des Oséades 2019, le plus important évènement de la Haute-Savoie dédié à l’entrepreneuriat.

Annecy Startup – French Tech in the Alps est partenaire de la conférence. À la fois label et surnom de la communauté qui le constitue, « French Tech » est un mouvement initié par l’État et porté par les entrepreneurs visant le développement des start-up françaises.


Conférence publique gratuite et ouverte à tous, sans inscription.


Le numérique vous intéresse ? Découvrez les autres thèmes abordés par le cycle de conférences publiques sur la transition numérique 2018-2019 en consultant le programme complet sur le site Internet de la Ville d’Annecy, et laissez vos commentaires sur les réseaux sociaux.


Illustration : Pixabay.com / DariuszSankowski (Creative Commons CC0)


Xl dariuszsankowski objetsconnect s
Organisateur :
Ville d'Annecy
04 50 33 88 70
transition.numerique@ville-annecy.fr
https://www.annecy.fr/
Lieu :
Salle de convivialité de la Mairie de Seynod
1, place de l’Hôtel de Ville, Seynod 74600 Annecy
Tarifs :

Conférence publique gratuite et ouverte à tous, sans inscription

le
mai 21 2019

De 20:00 à 21:30