Défi Chamois : l’hiver arrive – Apprendre l’écologie en s’amusant

Publié par Université Savoie Mont Blanc, le 10 avril 2018   60

Xl d fi chamois orig

L'idée

L’idée leur est venue il y a 5 ans. Alors qu’ils préparaient la Fête de la Science de 2013, Anne Loison et ses étudiants du Laboratoire d’Écologie Alpine (LECA) imaginent un jeu de plateau pédagogique, où chaque joueur est un chamois, et dont le but est de se préparer au mieux à passer l’hiver. Recherche de nourriture, fuite face aux prédateurs, rencontres imprévues avec des randonneurs, saison des amours, … A chaque tour, le joueur doit faire preuve de stratégie et de réactivité s’il souhaite passer la mauvaise saison et remporter la partie. L’objectif  ?  Sensibiliser le grand public aux impacts des activités humaines en montagne sur le chamois, et aux concepts fondamentaux de l’écologie évolutive des animaux sauvages.

 « Le but est que le joueur rompt avec l’idée que seul le dérangement hivernal peut impacter la survie animale. En incarnant un chamois du début du printemps à la fin de l’automne, le joueur comprend que l’équilibre énergétique des animaux est fragile, et que le dérangement par l’homme, même à la « belle » saison, peut avoir des conséquences tant sur la survie de l’animal que sur sa capacité à se reproduire. »

Le jeu est jouable de 3 à 5 joueurs à partir de 8 ans ©Fanny Le Bagousse

Porté par la suite par le Parc Naturel Régional du Massif des Bauges, qui apporte l’aspect pédagogique et ses compétences de vulgarisation scientifique, le projet entre dans une nouvelle dynamique. Grâce aux financements du PNR des Bauges, un partenariat voit le jour en 2015 avec l’IUT-MMI de l’Université Savoie Mont Blanc, qui charge un groupe d’étudiants en 2ème année de travailler les règles, suggérer des graphismes, monter une vidéo de présentation et proposer un livret de règles. Sur cette base, le PNR du massif des Bauges sollicite en 2017 Fanny Le Bagousse, illustratrice diplômée d’une maitrise en écologie, afin de finaliser le graphisme. Enfin, 25 boîtes test sont éditées et envoyées à l’essai dans différentes structures : Parc Naturel Régionaux et Nationaux, associations d’éducation à l’environnement, gîtes et refuges de montagnes et accompagnateurs en moyenne montagne.

Le Jeu

Le développement d’un jeu basé sur des résultats des recherches menées par le LECA au sein même du PNR du massif des Bauges © Fanny Le Bagousse

Le concept du jeu de plateau est de mettre en évidence le compromis « stratégique » mis en place par chaque individu, qui doit s’alimenter pour prendre du poids et faire des réserves de graisses, en limitant ses déplacements (pour éviter de perdre de l’énergie), tout en échappant aux risques potentiels auxquels il peut être confronté. Les décisions « stratégiques » prises par un individu du début du printemps à la fin de l’automne vont directement conditionner sa probabilité de survivre à l’hiver. Notre jeu permet au joueur qui incarne un chamois de se déplacer sur un plateau qui représente un alpage de montagne sur lequel il peut trouver de la nourriture, mais qui est également fréquenté par divers pratiquants d’activités de montagne, des vaches, des prédateurs sauvages. L’enjeu est de donc de manger sans trop se déplacer, tout en faisant face à certains événements imprévisibles qui interviennent sur le plateau à chaque tour de jeu, et peuvent entrainer des pertes d’énergie (la rencontre avec un loup, un chien, des randonneurs). Le joueur gagne s’il arrive à accumuler assez d’énergie à l’entrée de l’hiver.

L’avenir

Les retours positifs et encourageants, les commentaires sur les règles, l’intérêt et le déroulé du jeu en fonction du nombre de joueurs, ont permis aux porteurs de projet d’ajuster les règles, d’améliorer le contenu des cartes et d’augmenter l’interactivité du jeu. A présent, l’équipe cherche à tester son jeu avec les dernières modifications et à le déposer.

L’objectif est d’éditer 1 000 à 1 500 exemplaires, de le distribuer plus largement au grand public, et de le traduire dans les langues de l’arc alpin. Alparc, réseau des espaces protégés alpins, reconnait déjà l’intérêt de ce jeu, présenté lors du séminaire « Wildlife and winter sport activities – Your space of freedom, my living space » qui s’est tenu sur le massif des Bauges en mars 2016.

Si vous êtes éditeur de jeux de société et que vous êtes intéressé par le jeu ou si vous souhaitez tester le jeu dans votre structure, n’hésitez pas à contacter les porteurs de projet !

Un projet soutenu par l'Université Savoie Mont Blanc © Anne Loison


Conctacts

Anne Loison (LECA)
anne.loison@univ-smb.fr

Julie Higel (PNR du Massif des Bauges)
j.higel@parcdesbauges.com