L'empathie : le cerveau social, pilote de nos émotions et de notre santé

Publié par Université Savoie Mont Blanc, le 9 avril 2018   690

Xl bandeau web apt 2017 18 750px

Arnaud Carré
Maître de conférences

Laboratoire Inter-universitaire de Psychologie - Personnalité, Cognition, Changement Social (LIP/PC2S)

UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines (LLSH)

L’empathie, cette capacité à se mettre à la place d’autrui, est un phénomène fondamental et complexe investi par de nombreux champs  comme ceux de la psychologie et des neurosciences, de l’éducation, de la santé et de la promotion du bien-être. Trouvant ses origines dans l’évolution des espèces et l’adaptation à leur environnement, l’empathie est devenue un objet d’étude pour mieux comprendre la régulation des émotions.

Conceptualiser ces processus cérébraux et psychologiques de résonance émotionnelle et de cognition sociale permet une meilleure formulation des diagnostics et des thérapies dans de nombreux contextes. Ceux-ci vont de l’autisme à l’anxiété et la dépression, en passant par la maladie d’Alzheimer, les comportements antisociaux ou bien encore certains troubles somatiques. Au-delà du contexte des pathologies, l’empathie représente un levier important dans le champ du développement, de l’éducation et de la santé. En d’autres termes, l’empathie est un processus qui nous concerne toutes et tous !


EN SAVOIR PLUS