Conférence

Amphis pour tous - Et si l'ordinateur remplaçait le juge ?

La conférence "Et si l'ordinateur remplaçait le juge ?" sera présentée par Motahareh Fathisalout-Bollon et Vincent Rivollier, maîtres de conférences au Centre de Recherche en Droit Antoine Favre (CRDAF), Faculté de Droit

A propos de la conférence

L’analyse automatisée des décisions de justice, les barèmes et la standardisation de la justice conduisent de nombreuses entreprises à proposer des outils de « justice prédictive ». Ainsi par exemple, aux États-Unis, une entreprise prétend calculer le risque de récidive, en vue de déterminer la peine d’emprisonnement. En France, une entreprise indique, à l’avance, le montant d’une indemnisation espérée en cas d’accident corporel.  Ces  outils  ambitionnent  de  prévoir  le résultat d’un procès ; ils s’appuient sur un calcul de probabilité à partir des décisions de justice rendues précédemment, en pariant sur le fait que le juge aura tendance à répéter ses propres décisions. Alors, si un algorithme peut prédire la solution du litige, pourquoi ne pas remplacer le juge par  une  machine  ?  Après une analyse sur les avancées technologiques en la matière, on s’interrogera sur leur potentiel mais aussi sur les risques et leurs limites. Une justice «robotisée» n’est-elle, finalement pas, synonyme d’une justice inhumaine ?

Elle se tiendra également :

  • Mardi 14 janvier 2020 à 18h à Chambéry
  • Vendredi 7 février 2020 à 18h30 à Thonon-les-Bains
  • Mardi 10 mars 2020 à 18h30 à Archamps Technopole
  • Mardi 24 mars 2020 à 18h30 à Alberville

EN SAVOIR PLUS


le
jan. 9 2020

De 18:00 à 20:00