Aux araignées, citoyens !

Publié par Galerie Eurêka, le 28 mai 2019   190

Xl steatoda grossa cadr  alfonso teruel
Enquête araignées de Savoie : deux nouvelles espèces découvertes grâce au public savoyard

Le Conservatoire d’espaces naturels de Savoie poursuit son « enquête participative » sur les araignées du département ; cette enquête est permanente et toutes photos et observations seront toujours bienvenues pour améliorer nos connaissances ! En ce début de saison où la météo n’a pas été favorable, on peut se réjouir qu’une bonne vingtaine de contributeurs aient envoyé leur(s) photo(s) d’araignée, avec au total une quinzaine d’espèces !

Premier résultat pour le Conservatoire : ce sont autant de citoyens qui auront posé un regard positif, ou en tous cas curieux sur une faune par ailleurs mal aimée et mal connue. Mais c’est aussi un résultat au plan scientifique : même lorsqu’il s’agit d’espèces banales, ces observations multiplient leurs localités de présence et permettront de mieux cerner leur répartition altitudinale et à travers la Savoie.

Et puis cet intérêt scientifique se révèle aussi, de manière spectaculaire et pour tout dire inespérée, par la découverte de deux nouvelles espèces (photos) : il s’agit de Steatoda grossa, et de Segestria florentina, deux grandes et belles espèces « anthropophiles » (ainsi nommée parce que dépendantes, sous nos climats, des habitations humaines). Toutes-deux  nous ont été rapportées d’Aix les Bains par Alfonso TERUEL ; il s’agit maintenant de déterminer si elles sont « accidentelles » ou plus ou moins répandue en Savoie (notamment dans le bassin du lac du Bourget, au climat privilégié !). Donc : à vos appareils photos, partez examiner vos rebords de fenêtres, tas de planches et autres étagères sombres et tranquilles de vos caves ou appentis ! Cette espèce est plutôt facile à reconnaître, mais toutes les autres araignées que vous détecterez au passage et que vous pourrez photographier seront les bienvenues.

En effet, grand public savoyard, c’est dans vos bâtiments que votre contribution à l’inventaire sera la plus « payante » ; car ces bâtiments ne nous sont pas accessibles et sont susceptibles de recéler des espèces originales !  Mais que ce soit au jardin, en montagne ou en balade, les quelques 800 000 yeux que vous représentez (contre les 10 ou 20 des spécialistes !) peuvent représenter une force d’observation extrêmement précieuse ! 

Alors ouvrez l’œil et l’appareil photo, et envoyez vos clichés, questions et témoignages (avec commune, lieu-dit, altitude) par mail à araignees@cen-avoie.org ou, si vous êtes sûr de votre identification, par saisie directe sur https://www.faune-savoie.org/ .

Le catalogue illustré des araignées de Savoie et téléchargeable sur le site du CEN Savoie : https://www.biodiversite-savoi...


                           Steatoda grossa, 8 mm  © Alfonso TERUEL