Full nasa

Communauté

Femmes de sciences

Journée "Women in sciences" 2021

Publié par La Turbine sciences, le 11 février 2021   78

Xl vaccine 4892048 1280

Les Femmes et Filles de sciences mises à l'honneur ce 11 Février 2021 !


"Les femmes et les filles représentent la moitié de la population mondiale et donc la moitié de son potentiel. L’égalité des sexes, en plus d’être un droit humain fondamental, est essentielle à la mise en place de sociétés pacifiques dotées d’un plein potentiel humain et d’un développement durable."

Source : Site de l'organisation des Nations unies

L'effet Matilda : désigne la "tendance à masquer la contribution des femmes scientifiques" dans certaines découvertes face à leur collègues masculins .
Le terme fut créé en 1993, par l'historienne des sciences Margaret W. Rossiter en honneur à la féministe du 19e siècle Matilda J. Gage

Chaque journée internationale est une opportunité en plus d’informer le grand public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées permettent de mobiliser les pouvoir publics mais aussi la société civile pour organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.

La Journée internationale des femmes et filles de science a été créé en 2015 par l'Organisation des Nations Unies (ONU). Elle permet de mettre en lumière le travail des femmes dans tous les domaines de la sciences pour favoriser leur visibilité et ainsi promouvoir l'égalité des genres et des chances, éléments essentiels pour réaliser les objectifs de développement durable et notamment le Programme de développement durable à l'horizon 2030


Selon l’Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), à l’heure actuelle moins de 30 % des chercheurs dans le monde sont des femmes (données de 2014) . Depuis longtemps, les préjugés et les stéréotypes de genre éloignent les filles et les femmes des domaines liés à la science. Parmi elles, seulement 30 % choisissent des domaines liés aux STEM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) dans leur parcours de l'enseignement supérieur.

Ce qui amène un taux de scolarisation des filles particulièrement faible dans les domaines suivants :

  • Technologies de l'information et des communications (3 %)
  • Sciences naturelles, mathématiques et statistique (5 %)
  • Ingénierie, fabrication et construction (8 %)


L'enjeux de l'éducation pour tous est déjà un sujet très important. Sur les 774 millions d'adultes analphabètes dans le monde, 2/3 sont des femmes (Source : UNESCO). Favoriser l'accès à l'éducation des petites filles leur permet à leur tour d'enseigner à leur échelle en tant que femmes mais aussi en tant que mères. Le niveau d’instruction des filles et femmes signe le degré de liberté et de démocratie d’un pays.


Cette Journée internationale des femmes et filles de science est donc indispensable pour prouver qu'en plus d'avoir droit à une éducation correcte, elles ont aussi le droit de choisir leur voie, et que beaucoup avant elles ont fait le choix des sciences. Il reste cependant un long chemin à parcourir.


Plusieurs articles ont vu le jour pour promouvoir cette journée, vous retrouverez les ressources sélectionner ci-dessous :

- L'article du Laboratoire d'Annecy de Physique des Particules qui présentent plusieurs portraits de femmes scientifiques travaillant dans ses laboratoires. Retrouvez également tous ces portraits sur leur compte Twitter.

- L'article de la Cité des sciences de Paris

- L'article du journal du CNRS

- L'article de l'UNESCO 

- L'article des Nations Unies


Suivez les hashtag suivant sur Twitter pour découvrir le fil d'actualité de cette journée du 11 Février 2021 : #WomenInScience et #FemmesEnScience


Pour en savoir plus sur les enjeux des journées internationales de l'ONU