Un nouveau Directeur pour le CCSTI La Turbine sciences

Publié par La Turbine sciences, le 8 janvier 2021   55

Une nouvelle page s’ouvre pour La Turbine sciences avec l’arrivée, depuis le 4 janvier, de son nouveau directeur Guillaume Stahl, dans ce contexte si particulier.


Ce scientifique voyageur, docteur en génétique cellulaire et moléculaire, évoque son parcours et sa vision de la culture scientifique. Rencontre.


Des Etats-Unis à la Tunisie, un ambassadeur de la culture scientifique.

Guillaume Stahl, 50 ans, est docteur en génétique cellulaire et moléculaire de Sorbonne Université. Après 4 années à l’université du Maryland (États-Unis), il devient chercheur au CNRS, d’abord au Laboratoire de microbiologie et génétiques moléculaires, puis au Laboratoire de biologie moléculaire eucaryote, des unités mixtes associant le CNRS et l’université Paul-Sabatier de Toulouse.


Guillaume Stahl est ensuite attaché de coopération scientifique et universitaire à l’Institut français du Danemark (2011-2015), puis attaché pour la science et la technologie à l’Institut français de Tunisie (2015-2018).

Il fait ensuite ses dernières armes en tant que Délégué Régional adjoint à la Recherche et à la Technologie, représentant le Ministère de la Recherche dans l’Académie de Grenoble, avant d’intégrer une équipe de 17 personnes à La Turbine sciences.

Une carrière vouée à la diffusion de la culture scientifique et technique qui se poursuit dans le seul Centre Culturel Scientifique Technique et Industriel du département, La Turbine sciences.

  • De la Tunisie à Annecy, comment négocier ce changement de vie ?

« C’est un retour aux sources puisque j’ai passé mon bac à Annemasse !
Avec La Turbine sciences, je vais avoir maintenant une action locale, avec effet immédiat, plus visible par rapport au travail au Ministère et à l’Ambassade et donc plus de contacts avec le public.»


  • Prendre un tel poste en plein confinement, quelles sont vos premières priorités ?

« C’est un tournant pour La Turbine sciences, au moment du départ à la retraite de son directeur et fondateur, Philippe de Pachtère, qui a transmis les rênes et sa bonne humeur, dans une période particulièrement critique.

Je me suis aperçu, dans cette crise sanitaire, que les sciences sont encore mal comprises du public. Je souhaite, dans un premier temps, mettre au centre de mon projet la transmission de la démarche scientifique et l’histoire des sciences pour une meilleure appréhension des défis scientifiques et techniques futurs... bref, un besoin de transmettre encore plus d’infos vers le public afin de construire une culture scientifique commune, gage d’une meilleure compréhension entre tous.

Pour mener à bien ces projets, je vais bien entendu m’appuyer sur l’équipe de La Turbine sciences, qui n’a pas arrêté ses activités malgré la fermeture de la structure. Au contraire, elle travaille à repenser les espaces pour faire faire de la science à ses publics, accueillir plus de jeunes, dynamiser le médiaLab et le Cyber espace...

Il me faudra ainsi travailler en lien direct avec ma nouvelle équipe, et dans ce contexte particulier où le télétravail prédomine, je souhaite mobiliser le plus possible, sur site, les agents car c’est en se rassemblant, et en s’alternant, Covid oblige, que l’on pourra amorcer une nouvelle façon de travailler tous ensemble.»

  • Vos souhaits pour 2021 ?

« Mieux faire comprendre les défis futurs au public, comme les enjeux de la transition énergétique, de la transition climatique, la question des fake news, le futur de la science comme l’intelligence artificielle, les neurosciences, et tous les champs traditionnels comme les sciences de l’Univers et de la Terre... Tout cela en lien avec les scientifiques, d’Annecy ou d’ailleurs...

2021 sera l’année idéale donc pour utiliser le temps, le télétravail, la prise de recul, que nous imposent la situation sanitaire afin de préparer nos retrouvailles dès que possible. Dans la continuité, mais aussi dans le mouvement. 

Rendez-vous pour notre prochaine exposition, en mars, sur le son ‘Electrosound, quand le son fait son show. »



Communiqué de presse du jeudi 07/01/2021

Ecrit et diffusé par Delphine Dalençon, chargée de communication de la Turbine sciences